IN-TRACKS : pister la consommation énergétique

Aujourd’hui, les entreprises sont incitées à suivre leurs consommations énergétiques, notamment pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. IN-TRACKS, une start-up créée en novembre dernier, a mis au point un tableau de bord intelligent pour visualiser les dépenses d’énergie.

 

« Avec l’augmentation des coûts de l’énergie, il est aujourd’hui utile pour les entreprises et les particuliers d’identifier leurs dépenses énergétiques en excès » déclare Léo-Paul Keyser, co-fondateur d’In-Tracks.  L’ancien étudiant d’IMT Nord Europe a créé cette start-up en novembre 2021 avec Stéphane Flandre, ancien cadre d’Enedis. La jeune pousse, incubée à IMT Nord Europe, propose de suivre les consommations énergétiques des entreprises via un tableau de bord numérique. Ce logiciel disponible sur ordinateur, smartphone ou tablette, permet de visualiser différentes informations liées aux dépenses d’énergie.

Typiquement, des graphiques affichent la consommation en fonction des heures creuses et des heures pleines, selon la surface d’une pièce, d’un logement ou d’un bâtiment. « Une entreprise peut avoir plusieurs locaux dont elle souhaite suivre la consommation en énergie » déclare Léo-Paul Keyser. « Le tableau de bord pourvoie des cartes et des filtres qui permettent de sélectionner les régions, les sites ou les types d’équipements pour lesquels le client souhaite comparer les performances énergétiques » ajoute t-il.

Pour obtenir des conseils et des précisions « les clients peuvent nous demander un entretien en visio afin que nous puissions les aider dans l’interprétation et la compréhension de leurs données avec l’expertise de nos ingénieurs » poursuit le co-fondateur de la start-up. La jeune société souhaite aussi développer un système de recommandations basé sur une intelligence artificielle qui analyse les données de consommations et envoie des conseils sur le tableau de bord.

La courbe de charge : un outil d’analyse

Les spécificités des dépenses énergétiques des clients sont définies à partir des courbes de charge : des graphiques générés par les compteurs électriques et gaziers communiquants qui montrent l’évolution de la consommation d’énergie pendant une durée définie. Pour avoir accès à ces courbes, In-Tracks a tissé un accord avec EDF et Enedis. « En recevant les données des compteurs au pas d’une heure ou de 5 minutes, nous pouvons tenter de suivre la consommation du client en temps réel » explique le jeune entrepreneur.

Plus les données du compteur sont récupérées à des intervalles de temps courts, typiquement de quelques secondes au lieu de quelques minutes, plus la courbe de charge sera fine et son analyse sera pertinente pour diagnostiquer les dépenses énergétiques. En comparant les valeurs de la courbe de charge d’un lieu au seuil de consommation énergétique attendu pour celui-ci, il est possible de se rendre compte des dépenses excessives.

Grâce au tableau de bord, les clients peuvent identifier les zones et les équipements non optimaux. Ils sont ainsi en mesure de réduire non seulement leurs frais en énergie mais aussi leur empreinte carbone, c’est-à-dire leurs émissions de gaz à effet de serre, elles-aussi évaluées par la start-up. Pour les déterminer, elle se base sur la quantité d’énergies carbonées sollicitées telles que le gaz naturel ou le biogazole. « Nous projetons d’utiliser des programmes permettant de suivre les variations du mix énergétique en temps réel afin d’approcher au mieux nos résultats de la réalité » pointe Léo-Paul Keyser.

À lire sur I’MTech : Captage, stockage et utilisation du carbone

Une application accessible aux particuliers

En ce qui concerne les particuliers, la jeune entreprise compte mettre à leur disposition une application qui permettra de visualiser les données de consommation des compteurs communicants. Ce logiciel affichera les mêmes données que celles des entreprises : notamment la puissance énergétique consommée en fonction du temps et en fonction de la taille d’une surface. In-Tracks souhaite aussi apporter un aspect ludique à son application.

« Nous voulons par exemple mettre en place des challenges à réaliser entre amis ou entre membres d’une famille pour que chacun réduise sa consommation d’énergie » explique Léo-Paul Keyser. « L’objectif serait de rendre le sujet de la consommation énergétique plus amusant que contraignant » ajoute-t-il. Pour développer cet aspect, la start-up travaille avec des étudiants d’IMT Nord Europe. La jeune entreprise mène aussi des recherches sur l’Internet des objets afin d’élaborer des méthodes d’analyse des données qui permettraient d’identifier de façon encore plus spécifique les problèmes énergétiques.

Rémy Fauvel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.