Immersion en Antarctique à La Rotonde

Du 28 septembre au 17 décembre 2021, le centre de culture scientifique La Rotonde de Mines Saint-Étienne accueille l’exposition Antarctique. À travers des ateliers, des équipements et des images exposées, les visiteurs, enfants ou adultes, peuvent découvrir le continent austral.

 

Conçue par Le Pavillon des Sciences de Montbéliard en 2014, l’exposition Antarctique, déjà accueillie à Montpellier et au Havre, est cette année reçue par le centre de culture scientifique et technique La Rotonde, à Saint-Étienne. Cet évènement invite le visiteur à découvrir l’Antarctique sous des angles écologiques, techniques et à comprendre comment ce continent est affecté par le réchauffement climatique. Enfants et adultes aperçoivent les conditions de vie des scientifiques à travers des vidéos, des jeux, des photographies, du matériel technique et des habits adaptés au climat extrême propre à ce continent. « Nous avons ajouté des éléments à l’exposition initiale et construit un récit autour d’elle afin de créer une expérience immersive pour le visiteur », déclare Alexandre Saffre, médiateur scientifique à La Rotonde.

« Dans cette exposition, les publics sont amenés à se mettre dans la peau des scientifiques partant en exploration sur le continent blanc », ajoute-t-il. Pendant une heure et demie, les visiteurs vont suivre les chercheurs de la mission REVOLTA (Ressources Écologiques et Valorisation par un Observatoire à Long terme en Terre Adélie) dirigée depuis 2009 par le Museum National d’Histoire Naturelle et dont le but est d’étudier la biodiversité en Antarctique. Une fois immergés dans l’aventure, les publics découvrent les conditions de voyage difficiles, les moyens pour s’adapter au climat du continent et les travaux scientifiques réalisés sur place. Une réplique de la cabine de L’Astrolabe, le navire emmenant les passagers en Antarctique, est accessible aux visiteurs. À l’intérieur, ces derniers peuvent observer l’aménagement et le panorama visible depuis-celle-ci quand le bateau s’approche des côtes de la Terre Adélie.

Des histoires et des jeux pour découvrir un continent mystérieux

Les corps de métiers qui travaillent sur les bases sont présentés à travers des témoignages audio, des vidéos et des équipements prêtés par l’Institut polaire français Paul-Émile-Victor. « Les visiteurs aperçoivent les différentes méthodes de pêche et l’allure du lieu dans lequel les espèces récoltées sont triées avant d’être envoyées aux spécialistes », explique Alexandre Saffre. Une série de photographies réalisées par l’ornithologue Clément Cornec a été récupérée spécialement pour l’occasion par le centre de culture scientifique et technique de La Rotonde. Ces images montrent des paysages et différentes espèces vivant sur place. En plus d’elles, des spécimens de crustacés et d’autres animaux naturalisés sont exposés.

« L’exposition s’adresse autant à des adultes qu’à des adolescents et des enfants de 7 ans, indique le médiateur. Des puzzles et des jeux pour apprendre à différencier les pingouins des manchots sont proposés aux plus jeunes tandis que les plus grands découvrent des anecdotes sur des aventures périlleuses vécues par des scientifiques », présente-t-il avant de compléter : « Nous racontons par exemple l’histoire d’un chercheur qui, pour rejoindre sa base, a affronté une tempête qui obstruait sa vue tout en ressentant une température de -60°C ». À travers un atelier de proportions, les participants replacent la surface du continent blanc par rapport à celle de la Chine, de la Russie et d’autres zones du globe. Ailleurs, ils réalisent une échelle de températures avec celles de l’Antarctique, d’un réfrigérateur, d’autres lieux de la Terre tels que la ville de Saint-Étienne, ou de l’univers tels que Mars.

A lire aussi sur l’IMTech : L’expérimentation, coeur de la médiation scientifique à la Rotonde

Les médiateurs assurent l’immersion des visiteurs

L’exposition est parsemée de moments durant lesquels les médiateurs de La Rotonde prennent la parole : « Il y a deux temps forts de 25 à 30 minutes », pointe Alexandre Saffre. « Dans le premier nous introduisons le thème de l’exposition et le contexte dans lequel le visiteur sera plongé en énonçant diverses caractéristiques de l’environnement et du climat telles que la température ou le taux de précipitation annuel, précise-t-il. Durant le deuxième, nous expliquons comment les manchots s’adaptent aux conditions de vie de l’Antarctique et comment ils se reproduisent », ajoute le médiateur.

Un atelier d’éducation à l’esprit critique est également proposé aux adolescents et aux adultes. « Dans celui-ci, les visiteurs doivent distinguer les articles relayant de vraies informations des articles qui en relaient des fausses, déclare Alexandre Saffre. Nous intervenons à la fin de l’activité pour expliquer comment reconnaître des sources fiables et des informations fallacieuses », complète-t-il.

Depuis son arrivée à La Rotonde, cet évènement connait « des retours très positifs », selon le médiateur. Suite à nos explications, les visiteurs reviennent parfois vers les ateliers auxquels ils ont joué préalablement pour les redécouvrir avec une meilleur compréhension », conclut-il. L’exposition est disponible à La Rotonde jusqu’au 17 décembre, date après laquelle elle laissera place à Supra, une exposition sur la physique qui débutera le 15 janvier prochain.

 

Rémy Fauvel

Infos pratiques 

Où : CCSTI La Rotonde, Mines Saint-Étienne, 158 cours Fauriel, 42023 Saint-Étienne.

Quand : Du 28 septembre 2021 au 17 décembre 2021.

Pour qui : A partir de 7 ans.

Par qui : L’exposition Antarctique a été conçue par La Pavillon des Sciences

 

En période scolaire : les mercredis et samedis après-midi : séances à 14h et 16h

Vacances scolaires : du mardi au vendredi : séances à 10h, 14h et 16h

le samedi après-midi : séances à 14h et 16h

 

Tarifs :

Plein : 6 € ; Réduit : 4 € (- de 16 ans, étudiant·es, demandeur·ses d’emploi, personnes en situation de handicap, enseignant·es et animateur·trices de l’éducation populaire)

30 personnes maximum par séance

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.