Environnement et santé : quels impacts, quelles gouvernances ?

La pandémie de Covid-19 a été l’occasion brutale de prendre conscience des conséquences sanitaires des perturbations environnementales et de leur dimension planétaire (la déforestation, l’élevage intensif, et même, selon certaines études, la pollution atmosphérique, qui favoriserait la propagation du virus). D’ici peu, la destruction des écosystèmes, le dérèglement climatique, la perte de biodiversité et la diminution de la qualité de l’air et de l’eau pourraient compter parmi les premières causes de morbidité dans le monde. Il est donc essentiel d’appréhender désormais les questions de santé publique au prisme des enjeux environnementaux. Dès 2009, un rapport publié par la revue médicale The Lancet lançait l’alerte en décrivant le changement climatique comme la plus grande menace du XXIe siècle en matière de santé publique. En 2016, l’initiative Lancet Countdown a été lancée pour mesurer les impacts sanitaires du changement climatique (Watts, 2017). Ce champ de recherche est aujourd’hui en pleine expansion. Il s’articule désormais autour du concept de Planetary Health qui s’est imposé comme un paradigme particulièrement fécond pour penser l’action publique à l’aune des liens entre santé et environnement. Élaboré pour mieux comprendre et aborder les manières dont l’homme, en modifiant son environnement, affecte la santé humaine, ce concept permet corrélativement d’envisager les bénéfices globaux de mesures favorables à la santé des individus (Horton et Lo, 2015 ; Halonen et al., 2020). Les défis sanitaires actuels obligent à traiter de questions qui, par structure, dépassent les habituels silos de la pensée académique comme de l’action publique. Ce numéro de Responsabilité & Environnement vise à illustrer combien ces sorties de cadre, parfois difficiles, sont nécessaires et fructueuses. [Lire la suite]

Extrait de l’introduction de
Anneliese Depoux
Directrice du centre Virchow-Villermé de santé publique Paris-Berlin de l’Université de Paris
Robert Barouki
Directeur de recherche Inserm, Unité 1124 Toxicité environnementale, cibles thérapeutiques, signali­sation cellulaire et biomarqueurs – Inserm/Université de Paris.
&
Maud Devès
Maître de conférences en environnement, risques et catastrophes – Université de Paris

Lire l’introduction complète

Environnement et santé :
quels impacts, quelles gouvernances ?

Sous la direction de Anneliese Depoux, Robert Barouki et Maud Devès
Annales des Mines
Série « Responsabilité & Environnement »
N° 104 – Octobre 2021

Voir le sommaire, le résumé et les articles complets

Télécharger gratuitement le numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.