Quand nos gestes trahissent nos émotions, une vidéo de Télécom ParisTech sur le projet Anipev

Capture_AnipevLe projet Anipev, Acteur Virtuel Expressif, a pour objectif de créer un outil innovant pour la synthèse des mouvements de personnages virtuels 3D dans les domaines de la production cinématographique, la communication et l’édition multimédia. Ce projet est financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER3). Il a été labellisé en 2009 par les pôles de compétitivité Cap Digital Paris Région et Images & Réseaux.

L’équipe de Catherine Pelachaud, directrice de recherche au département Traitement du signal et des images (TSI) de Télécom ParisTech, mène des travaux dans le cadre de ce projet, lancé fin 2011 pour une durée de 3 ans.

Nesrine Fourati, doctorante, travaille sur les modèles de comportement émotionnel corporel. A partir de scénarios correspondant à des états émotionnels différents, un professeur de mime apprend à de jeunes acteurs à « jouer » les émotions. A l’aide d’un système de capture de mouvements dans les 3 dimensions, Xsens, et de capteurs placés sur le corps des acteurs, les mouvements sont enregistrés. L’étude se concentre sur des actions du quotidien, répétitives, comme la marche ou le déplacement d’un objet d’un endroit à un autre. Ce qui intéresse les chercheurs, c’est d’analyser un même mouvement dans des états émotionnels différents. L’examen des paramètres recueillis met en évidence les différences existant dans l’accomplissement d’un même geste, selon l’état émotionnel de la personne.

Retrouvez en vidéo Télécom ParisTech et le projet Anipev.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.