Reproduire les cellules vivantes Pour étudier la toxicité de nanoparticules, Lara suit une démarche scientifique rigoureuse. Elle doit d’abord reproduire en grand nombre les cellules vivantes dont elle a besoin pour ses expériences. Elle utilise des boîtes de culture qui servent d’incubateurs aux cellules macrophages qu’elle utilise ; des cellules présentes dans nos globules blancs qui jouent un rôle de défense dans notre système immunitaire. Lara prépare « 96 bancs d’essai » de macrophages auxquels elle ajoute ensuite les nanoparticules à étudier.

Manip7-10

Leave a Reply

Your email address will not be published.