La simulation numérique permet de mieux entraîner les modèles de reconnaissance de pathologies de la cornée. Image Pixabay

Visuel_oeil_2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.