Les recherches menées dans le cadre de l'ERC de Stéphane Avril ont permis la mise au point d'un modèle numérique pour simuler le développement d'un anévrisme (en rouge à droite) en fonction de paramètres biologiques de l'artère initiale (à gauche).

Image1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.