Cartographier les controverses techniques et scientifiques à partir du web

Les élèves de Télécom ParisTech, de Sciences Po, de l’École des Mines  et de l’Université de Manchester ont présenté vendredi 15 juin dernier dans le cadre de Futur en Seine 2012, leurs meilleurs sites internet sur des controverses techniques et scientifiques.

Crise climatique, bataille sur les nano et les biotechnologies, dilemmes bioéthiques, remise en cause de la croissance économique, enjeux du numérique, risques de pollutions industrielles… Aujourd’hui, chaque question scientifique soulève une cascade de controverses mêlant politique, épistémologie, morale, technique, droit, économie. Il n’y a rien de ni de scandaleux, ni de troublant dans les controverses scientifiques : les sciences modernes évoluent par la confrontation et l’horizon du débat est toujours plus large que celui de l’enceinte des laboratoires. Et pourtant comment démocratiser ces débats alors que le nombre et la complexité des défis technoscientifiques contemporains semblent dépasser la compréhension des citoyens ?

La cartographie des controverses est une méthode pédagogique visant à apprendre aux étudiants (et futurs citoyens) la navigation dans l’univers incertain des controverses. En tirant parti des potentialités interactives, hypertextuelles et multimédia de la communication électronique, les sites-controverse sont des atlas numériques réunissant les différents représentation d’un débat, ses enjeux et ses acteurs.

Lire la suite sur le web de Futur en Seine 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.